Actualités

«Point de vue» édition 2/2024

Dans le portrait, vous ferez la connaissance de Natalina Vitale. Dans son enfance, l’opinion selonlaquelle les personnes aveugles étaient stupides était très répandue. Fortement malvoyante depuis sa naissance, cette femme aujourd’hui âgée de 64 ans a grandi pratiquement sans formation scolaire. Elle est arrivée en Suisse en 1974 et depuis plus de 23 ans, elle compte parmi les participants les plus fidèles aux cours de la CAB. C’est là qu’elle a découvert ses talents et qu’elle a bénéficié des encouragements nécessaires. Lisez le portrait émouvant d’une femme qui ne se laisse pas abattre malgré l’adversité.

Le récit de Joël Favre, juriste à la FSA, qui est atteint d’une forte déficience visuelle, est tout aussi impressionnant. Il a participé au cours de conduite automobile de la CAB et explique pourquoi cette expérience particulière est si précieuse pour les personnes aveugles et malvoyantes. Des informations sur l’application CFF Inclusive, des chiffres tirés du rapport annuel de la CAB et un nouvel épisode sous la plume de notre chroniqueur Roland Gruber complètent ce numéro.

Vous pouvez télécharger ici POINT DE VUE 2/2024 (PDF).

Vous trouverez les anciens numéros ainsi que les archives des rapports annuels de la CAB sur notre page Publications.

Point de vue 1/2024 est paru

Dans le portrait, vous ferez la connaissance de Kurt Halbheer et d’Andrea Burri. Ce couple sympathique parle entre autres des défis que pose le fait d’être en route et évoque l’importance des cours de la CAB ainsi que du travail de relations publiques et de sensibilisation. La chronique parle d’un soi-disant bébé qui n’en était pas un. Dans la rubrique « Moyens auxiliaires », vous apprendrez, pourquoi les consultations en basse vision aident les malvoyants à utiliser au mieux leur vue. Et le sport Showdown est également présenté.

Téléchargez directement Point de vue 1/2024 : Télécharger le PDF

Vous trouverez les précédents numéros de point de vue dans les archives sur notre page publications.

Des milliers d’heures – mille mercis pour cela !

CAB-Kulturknaller 2019: Stadtführung in Konstanz

Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale du bénévolat. Ce jour-là, les personnes qui font du bénévolat sont honorées dans le monde entier pour leur engagement.

La CAB a, elle aussi, toutes les raisons de remercier son équipe d’environ 150 collaboratrices et collaborateurs bénévoles pour les milliers d’heures qu’ils ont effectués! Pour être précis, nous parlons de 130 personnes, de 15’237 heures de bénévolat effectuées du 1er janvier à aujourd’hui. Ceci correspond à 1’693 jours.

Andrea Vetsch, responsable des cours du CAB :

«Nos plus de cinquante cours ne pourraient guère avoir lieu sans ces engagements bénévoles. C’est pourquoi, à la CAB, nous avons accordé ces dernières années une plus grande attention à la formation et au perfectionnement des collaborateurs bénévoles et professionnalisé ce domaine. Notre objectif est de maintenir et de promouvoir la qualité du travail bénévole. Nous sommes très reconnaissants envers toutes les personnes qui s’engagent bénévolement au sein de la CAB avec beaucoup de dévouement et de cœur».

Et Roland Gruber, responsable entre autres des relations publiques à la CAB, ajoute :

«Dans le cadre des visites de cours, mais aussi dans le cadre du cours que j’ai le plaisir de diriger, je suis toujours touché par l’élan et l’amour que nos collaborateurs bénévoles mettent dans cette tâche d’accompagnement pour soutenir les participants aux cours, et ce toujours dans le respect de la devise : aider autant que nécessaire, aussi peu que possible».

Dans notre société, le travail bénévole se fait très souvent en cachette. Il n’en va pas autrement à la CAB : les chiffres mentionnés ci-dessus ne tiennent pas compte du soutien bénévole qui est apporté spontanément en dehors des cours de la CAB. Dans de nombreux cas, nous n’en avons même pas connaissance. Nous connaissons ainsi d’innombrables cas où les participants aux cours et les collaborateurs bénévoles se rencontrent par exemple lors d’une journée ou d’une semaine de randonnée et qui s’organisent eux-mêmes pour se donner rendez-vous pour des randonnées ou d’autres activités.

C’est pour cette raison qu’il est important de rappeler l’importance du bénévolat en cette journée mondiale des bénévoles, mais aussi en d’autres occasions.

A la CAB, nous disons : MERCI !

Lien vers le site : Bénévolat au CAB

Photo de contribution : Dans le cadre d'une visite guidée à Constance, des participants au cours aveugles et malvoyants explorent le centre-ville de Constance avec leurs accompagnateurs bénévoles. Photo : Roland Gruber

La CAB est en deuil de son vice-président Franz Fux

Après une longue période de maladie avec des hauts et des bas, Franz Fux est décédé la nuit dernière à l’âge de 71 ans.

Franz Fux s’est fortement et énergiquement engagé dans la CAB au cours des dernières décennies, avec beaucoup de cœur. Il était président de la section haut-valaisanne de St. Theodul. Et depuis son élection le 16 mai 2009, il a également fait partie du comité central de la CAB et a soutenu la présidente de la CAB, Ruth Häuptli, en tant que « son » vice-président, comme elle l’a souvent exprimé.

Rudolf Rosenkranz, directeur de la CAB, écrit dans un communiqué adressé aux collaborateurs et aux membres du comité central :

Nous n’oublierons pas Franz et son optimisme et nous garderons de lui un souvenir honorable.

Foto: Franz Fux am Telefonieren
Toujours en action et en communication : Franz Fux au téléphone

La CAB présente ses condoléances à la famille de Franz, en particulier à son épouse et à son fils, et souhaite à tous beaucoup de force pour les jours à venir. Nous sommes très reconnaissants pour tout ce que Franz a fait et apporté à la CAB et à la cause des aveugles.

 

 

 

Photo de contribution / image symbole, Photo d'Yves Moret sur Unsplash: La chapelle Maria zum Schnee, emblème de Bettmeralp, dans le canton d'origine de Franz Fux, le Valais.

Programme des cours 2024

Nous avons le plaisir de vous présenter notre nouveau programme de cours. Randonnée, sport (tandem, nordic walking, gymnastique) et culture générale font partie de notre programme.

Vous y trouverez quatre offres de cours tout particulièrement réservés pour nos participants francophones: semaine de remise en forme et bonne humeur, semaine créative, ressourcement à Einsiedeln ainsi que des jours de tandem à Morat.

D’ailleurs, vous trouverez plus de 35 cours en langue allemande.

Lien cours de langue française:  cours français

«Sprechen Sie Deutsch?»
Oui? Un peu? Alors soyez la bienvenue dans nos groupes de langue allemande.

Lien cours de langue allemande: cours allemands

Inscription possible également par E-Mail kurse@cab-org.ch ou par téléphone 044 466 50 66 (nous parlons français)

Canne Blanche 2023

Le gagnant de la Canne Blanche 2023, est biped, un projet basé sur l’intelligence artificielle, un « copilote intelligent pour les piétons malvoyants ». Le PDG et fondateur de la startup lausannoise est Mael Fabien.

La deuxième place est occupée par l’entreprise EAO à Olten avec son produit de bouton d’ouverture de porte sans contact, qui sera utilisé dans les véhicules des transports publics. Celle-ci augmentera la mobilité autonome des malvoyants et aveugles dans les transports publics.

La troisième place a été attribuée au logiciel de réalité augmentée head2screen, développé par l’Université de Saint-Gall en collaboration avec l’entreprise afca SA, qui aide les personnes souffrant d’une forte déficience visuelle à travailler sur ordinateur.

Les trois lauréats et les 18 autres projets présentés ont été récompensés lors d’une cérémonie de remise des prix qui s’est déroulée au théâtre municipal d’Olten.

La Canne Blanche est en quelque sorte l' »Oscar du handicap visuel suisse ». La CAB était représentée par son collaborateur Roland Gruber au sein du jury d’experts.

Plus d’informations et communiqué de presse de l’UCBA

Site web Canne Blanche avec descriptions des 21 projets soumis

Assemblée des délégués et fête du jubilé

L’Assemblée des délégués 2023 de la CAB s’est tenue le 13 mai à Olten. Elle s’appelait pour la dernière fois « assemblée des délégués ». A partir de 2024, elle s’appellera « Assemblée des membres ». Raison : outre les sections, la CAB dispose désormais de membres individuels : plus d’une centaine d’aspirants ont été admis le 13 mai par les délégués en tant que membres individuels. En Suisse romande, les membres sont principalement affiliés à la CAB par le biais de la Section Notre-Dame de la Lumière.

Après de nombreuses années d’engagement pour la CAB, Elisabeth Walter a quitté le comité central. Elle a été dûment honorée et a fait ses adieux.

Le reste du comité a été réélu, y compris la présidente Ruth Häuptli et le vice-président Franz Fux.

Tous les autres points à l’ordre du jour ont été adoptés, notamment le rapport annuel et les comptes annuels 2022.

Des invités des nombreuses organisations amies du secteur de la cécité ont pris la parole pour féliciter la CAB à l’occasion de son 90e anniversaire.

Celui-ci a été fêté à l’issue de l’assemblée à l’occasion d’un apéritif et d’une petite cérémonie avec dîner. Les impressionnantes prestations vocales de l’auteur-compositeur-interprète Bernarda, qui affirme que sa devise est de vivre pleinement la vie malgré la cécité, ont été un véritable régal. Les participants à la fête ont été enthousiasmés par les prestations vocales de Bernarda.


Photo de l’article (photo Andrea Vetsch) : Tous les participants à la fête ont reçu un praliné avec le logo du 90e anniversaire de la CAB.

Pour plus d’informations :

Rapport annuel avec comptes annuels 2022

Point de vue 1/2023

Le dernier numéro de POINT DE VUE 1/2023, le magazine des donateurs de la CAB, paraît ces jours-ci. Faites connaissance avec Nicole Sourt Sánchez dans le portrait. Une rétinite pigmentaire précoce a entraîné chez elle une perte constante de la vue. Découvrez comment Nicole Sourt Sánchez peut bénéficier des cours CAB et comment elle a rencontré son mari à Cuba. Dans la rubrique « chronique » il est question d’un voyage en train riche en conversations, et dans la rubrique « Moyens auxiliaires », vous lirez comment les aveugles « regardent » leur montre. Et puis il y a encore le 90e anniversaire de la CAB : un bref article vous ramène à l’année de sa fondation en 1933. Tout cela et bien plus encore dans POINT DE VUE 1/2023.

Vous trouverez les anciens numéros de notre magazine pour donateurs POINT DE VUE sur notre page PUBLICATIONS.

Communiqué de presse commun CAB, FSA, USA et UCBA

Les organisations nationales du domaine de l’handicap visuel critiquent la décision prise par l’organisation Alliance SwissPass, de supprimer la « carte de légitimation pour personnes aveugles ou malvoyantes dans les transports publics de proximité » prévue fin 2023 .

Lisez le communiqué de presse commun de l’Action Caritas suisse des aveugles, de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants, de l’Union suisse des aveugles et de l’Union centrale suisse pour le bien des aveugles.

Lien vers le communiqué de presse commun (PDF)

Lien vers le communiqué de presse d’Alliance SwissPass

Photo de la contribution : Image symbolique : Photo de Mitchell Johnson sur Unsplash

Un moment particulier dans le calendrier annuel de la CAB : depuis aujourd’hui 1er octobre, vous trouverez en ligne les 3 cours de plusieurs jours de la CAB 2023 pour la Suisse romande – Réjouissez-vous de découvrir des cours riches et variés.

Lien vers les cours CAB pour la Suisse romande 2023

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire directement en ligne (toujours en bas de l’annonce du cours). Vous pouvez également nous appeler au 044 466 50 66 ou vous inscrire par e-mail.