Actualités

Programme des cours 2022

Sans aucun doute, les cours sont un domaine central de la CAB. Ce moment du mois d’octobre est donc toujours important pour la CAB : le programme des cours de l’année suivante est publié. En 2022, la CAB organisera 3 cours romands de plusieurs jours pour les personnes malvoyantes et aveugles. Ils sont annoncés dans le programme des cours commun de la CAB et de la FSA. Jetez-y un coup d’œil, parcourez-le et laissez-vous enthousiasmer par le programme de formation continue de la CAB. Et : inscrivez-vous vite. La plupart des cours est populaire, inscrivez- vous rapidement. Vous pouvez vous inscrire directement en ligne, par téléphone au 044 466 50 66 ou par e-mail.

Les cours 2022 de la CAB en langue française

La version imprimée (gros caractères), qui, en plus, est publiée avec une version audio et une version en braille en collaboration avec notre organisation partenaire, la fédération Suisse des aveugles et malvoyants (FSA), peut être téléchargée ici (PDF)

Rendez-vous sur la Place fédérale – également pour les aveugles et les malvoyants

Le spectacle de lumière «Rendez-vous sur la Place fédérale» a lieu pour la onzième fois. Le spectacle «Planet Hope» sera présenté. Grâce à une audiodescription, il est également accessible aux personnes aveugles et malvoyantes .

Le spectacle de lumière «Rendez-vous sur la Place fédérale» peut également être «vu» par les aveugles. Pour la quatrième fois, l’association Blind Power, en collaboration avec les plus grandes organisations d’aveugles de Suisse – dont la CAB – propose une audiodescription.

Allez-y, regardez, écoutez et profitez-en gratuitement.

La grande Première est le samedi 16 octobre à Berne

Du 16 octobre au 20 novembre 2021, tous les jours à 19 h, 20 h et 21 h.

Entrée uniquement avec un certificat Covid valide (concept 3G)

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse de l’association Blindpower : Télécharger (PDF).

Site Internet «Rendez-vous sur la Place fédérale» : https://www.rendezvousbundesplatz.ch/fr

Image d’article : Photo par Jonas Zürcher sur Unsplash

Journée de la canne blanche

Aujourd’hui, le 15 octobre, nous célébrons la Journée internationale de la canne blanche. Les personnes aveugles et malvoyantes tiennent à informer la population sur l’utilité de la canne blanche, un outil si important pour leur mobilité.

On ne le soulignera jamais assez, et c’est pourquoi il faut l’écrire une fois de plus aujourd’hui : Chaque fois que les aveugles et malvoyants signalent au bord d’une route qu’ils désirent la traverser, ils ont le droit de passage, qu’il y ait un passage pour piétons ou non . Cela s’applique non seulement aux voitures, mais également aux vélos et aux scooters électriques. Il est extrêmement important que les usagers aveugles puissent compter sur ce droit de passage.

Pour 2022, les organisations d’aveugles prévoient un grand événement pour sensibiliser les moniteurs d’auto-école à la priorité de passage. Il est primordial de le souligner encore et encore dans les leçons de conduite.

De plus en plus, les cannes pour aveugles sont équipées avec un faisceau laser infrarouge, monté sur la canne ou intégré directement dans la poignée. Il avertit par vibration la présence d’obstacles à la hauteur de la tête.

Cours « Activités sportives et nature », du 1er au 9 mai 2021 à Oberägeri (ZG)

Tamara Rossi, participante malvoyante:

Photo: le groupe déguste la fameuse tarte au Kirsch de Zoug sur une terrasse fort sympathique (participantes et un civiliste)

C’est toujours, pour ma part, un vrai plaisir de participer au camp de sport organisé par la CAB! Cette année, nous sommes retournés à Oberägeri, une magnifique région dans le canton de Zoug! Cette semaine sportive me permet de me ressourcer, de me détendre et ainsi de participer avec enthousiasme aux diverses activités proposées au quotidien : gym, nordic walking, marche, aqua gym. Ce cours, sous la direction de Madame Nicole Jaggi, est bien structuré avec un encadrement adapté à chaque participant en situation de handicap. C’est une belle aventure humaine avec toutes les personnes qui sont là pour « éclairer mon chemin » et « guider mes pas »! Un grand merci à tous les guides, à tous les organisateurs du cours et à tous les participants! C’est un beau moment de partage!

Bernard Schneider, participant aveugle:

Photo: Bernard Schneider avec son accompagnante et son chien guide

Ce cours, organisé par la CAB et dirigé par Nicole Jaggi, a permis à onze personnes aveugles ou malvoyantes de Suisse romande et à autant de guides de fraterniser dans une contrée un peu reculée et enthousiasmante au cœur de la Suisse, en un temps où les contraintes liées à la pandémie de corona-virus commençaient à peine d’accuser une petite décrue. La bonne humeur a dominé toute la semaine. La gymnastique, donnée avec sérieux et humour, a permis de constater qu’on peut utiliser une chaise sans toucher son placet. La gymnastique aquatique a révélé une fois de plus tout ce qu’on peut faire dans l’eau. Les amateurs de « nordic walking » ont aussi trouvé l’occasion de pratiquer leur sport. Naturellement, des promenades et des randonnées ont également été organisées, dans la mesure où le temps extérieur le permettait.

Le groupe en randonnée dans une forêt, photographié de dos.

Après les efforts, le repas. Notre groupe a été gâté, grâce à l’excellente cuisine de l’hôtel Ländli.

Merci à la CAB d’avoir organisé cette semaine magnifique en tous points. Et merci à Nicole Jaggi, qui a dirigé et animé cette semaine avec son rayonnement naturel.

Mon chien-guide, le seul de son espèce à participer à cette semaine magnifique, a eu l’occasion de se déplacer avec plusieurs guides. Il n’a pas boudé son bonheur. Maintenant, il me demande quand cela va de nouveau se produire. Je lui ai promis que nous retournerions à ce même cours l’année prochaine.

Vérène Meyer, participante:

Le groupe monte à bord d’un bateau de ligne à la station « Oberägeri Ländli ».

Semaine dans la joie et la bonne humeur, grâce à la CAB. 

Du 1er au 9 mai, j’ai eu le bonheur de participer au camp du printemps à Oberägeri dans le canton de Zoug, organisé par la CAB.

Pourtant, depuis tant d’années que je bénéficie de ce cours, je ne m’en lasse jamais. Au contraire, j’y trouve toujours autant de plaisir.

Même si, pour des raisons de petits problèmes à un pied, qui ne m’ont pas permis de faire de longues marches, ma semaine a été très remplie d’activités. J’ai pu profiter pleinement de la gym, de l’aquagym et toutes sortes de petites promenades à ma portée. L’ambiance excellente qui régnait dans le groupe a fait qu’il n’y a eu aucun moment d’ennui.

Les jeux de société le soir ont aussi contribué à la joie d’être ensembles.

Ce qui m’a fait vraiment plaisir, c’est d’avoir profité du samedi avant notre départ. Il faisait tellement beau et nous sommes montés au Raten, où j’ai pu faire la petite marche jusqu’à la chapelle alpestre et boire un jus sur la terrasse du petit restaurant. C’était magique.

J’aimerais profiter de remercier Nicole, Bernard et Marilou, ains

i que tous nos guides, pour l’amour qu’ils ont mis afin de réussir si bien notre cours, même que la météo n’a pas toujours joué en notre faveur. Un bravo aussi à la

CAB d’organiser, d’année en année, ces camps de remise en forme très appréciés. Nous ne demandons qu’une chose, que ces belles semaines printanières, qui nous donnent l’occasion d’être plus en contact avec la nature, puissent continuer.

Photos: Nicole Jaggi

POINT DE VUE 3/2021

Téléchargeable sur www.cab-org.ch (Publications). Dans l’édition actuelle, vous ferez connaissance de la participante de cours pour personnes aveugles Raphaela Bönisch et son accompagnatrice Manuela Isenring, qui travaille comme bénévole pour la CAB et donc pour les aveugles et malvoyants. – On pourrait appeler ça une équipe de rêve. Vous pouvez également lire sur les équipes de rêve et les talents naturels dans l’article sur le parcours de golf pour aveugles de la CAB. La chroniqueuse Christine Müller partagera avec vous le bonheur que cela peut représenter pour elle en tant que personne sourde-aveugle d’escalader un mur d’escalade. Et comment la CAB forme des civilistes et des bénévoles. Et enfin et surtout : Le Lions Club Zurich-Turicum a offert à la ville de Zurich et aux aveugles et malvoyants un modèle de ville tactile de l’artiste Felix Brörken. – Tout cela et plus dans le POINT DE VUE 3/2021, en édition imprimée ou ici en ligne.

POINT DE VUE

Le numéro 1/2021 de notre magazine POINT DE VUE a été publié. En plus de l’édition imprimée, POINT DE VUE peut également être lu et téléchargé en version PDF dans les archives en ligne.

Dans les POINT DE VUE 1/2021, vous ferez connaissance d’une bonne âme, Madlen Beyeler, ainsi que de Nina Zimmermann, son assistante sociale. Dans sa chronique populaire, Christine Müller raconte comment, en tant que personne sourde-aveugle, elle a fait pour trouver un remplaçant à court terme pour une accompagnatrice pour ses vacances de randonnées, et comment tout s’est finalement bien passé. Et : Le nombre dioptrique des lunettes et des lentilles de contact est-il le même ? Vous pouvez le découvrir dans « Vérités ou mythes ».

POINT DE VUE 1/2021: Téléchargez-le ici.

Merci

2020 a été une année marquée de restrictions pour nous tous, une année de renoncement. Mais ce fut aussi une année de retrouvailles et de soutien.

Deux chiffres à ce sujet : Au cours de l’année qui s’achève, 94 bénévoles de la CAB ont « fait un don » de 9’414 heures de bénévolat.

C’est formidable, maintenant, juste avant Noël, il est temps de montrer notre reconnaissance : Un grand merci de ces efforts d’engagement.

Mais bien entendu, nous tenons également à remercier nos participants ainsi que nos clients (également résidents en Suisse Romande) ayant participé aux cours CAB.

De plus, nous tenons également à remercier tous ceux qui soutiennent la CAB matériellement et objectivement. Avec eux, l’impossible est devenu possible.

L’équipe et le comité central de la CAB vous souhaitent de joyeuses Fêtes et une bonne année 2021, en espérant qu’elle nous amplifie une liberté de mouvement.

Photo : Manuela Strohmeyer est une bénévole de la CAB. Sur la photo, elle accompagne Elsbeth Bigler lors d’une journée de randonnée à Flumserberge. Photo : Jiří Vurma

« Point de Vue » sortira le 3 décembre 2020

Faites connaissance de la soprano aveugle Christina Lang dans un portrait impressionnant. Elle dit qu’en tant que personne aveugle, il n’est pas toujours facile d’accepter de l’aide. Elle apprécie d’autant plus l’accompagnement 1 à 1 dans les cours de la CAB. Elle aussi a vécu ce qui arrive malheureusement parfois aux aveugles dans la vie quotidienne : Elle a chuté dans un trou de chantier non sécurisé : « Nous, les aveugles, n’avons pas besoin d’un train fantôme, nous vivons des frayeurs tous les jours. », dit Christina Lang avec un sourire.

Dans le « Point de Vue », vous trouverez également la chronique populaire de Christine Müller (sourde-aveugle). Elle nous dit comment elle fait pour se motiver pour des promenades grâce à un conte de fées imaginaire. Dans la section « Vérités ou mythes, tout sur l’œil », vous pouvez découvrir s’il est vrai que le bâillement aide contre les yeux secs et s’il est vrai que les paupières gonflées indiquent un mauvais sommeil.

Tout cela et plus encore dans la nouvelle édition Point de Vue. – Dans votre boîte aux lettres et également en ligne à télécharger ici sur le site Internet de la CAB.

Les éditions précédentes de Point de Vue et d’autres publications intéressantes de la CAB sont disponibles sur notre page publications.

Au fait : Il y a un échantillon audio des talents virtuoses de Christina Lang sur son site Web.

Le programme de cours 2021 de la CAB a été publié

En 2021, la CAB organise trois cours de plusieurs jours pour les personnes malvoyantes et aveugles francophones: Activités sportives et nature, une semaine créative et le cours populaire actif d’été. Jetez un coup d’œil sur le nouveau programme de cours, vous y trouverez certainement quelque chose pour vous.

les trois cours de plusieurs jours du CAB

plus d’informations sur les cours

Point de Vue 2/2020

Le 10 juin, vous recevrez la prochaine édition de notre « Point de Vue » 2/2020.

Ruth Häuptli, présidente de la CAB:

« Dans ce édition du « Point de vue », nous aimerions vous donner un aperçu de notre travail au service des personnes atteintes d’handicaps sensoriels. Vous lirez par exemple comment, Sheila Brunner, pratiquement aveugle, maîtrise sa vie et s’engage en faveur de personnes se trouvant dans des situations difficiles. Vous découvrirez également des choses intéressantes sur les personnes aveugles en Suisse ainsi que la sélection, l’organisation et la mise en oeuvre de nos cours. »

Dans sa chronique populaire, Christine Müller vous donne un aperçu vivant de ses préparatifs en tant qu’hôte. Christine Müller est sourde-aveugle.

Sous la rubrique «Vérités ou mensonges, à propos des yeux», vous apprendrez, s’il est vrai que la lecture dans des conditions de faible luminosité endommage les yeux.

C’est ici que vous pouvez lire et télécharger Point de Vue 2/2020 (PDF).